Accueil Gérer son Mac comme un pro !

Gérer son Mac comme un pro !

Les gestionnaires de mots de passe pour Mac

KeepassX est sans conteste le meilleur pour les utilisateurs de MacOS X afin de centraliser tous leurs mots de passe en un endroit ultra-sécurisé.

Si vous tombez sur cette page et vous demandez pourquoi nous parlons de KeepassX et non de KeePass, c’est parce que nous nous intéressons à la version Mac du célèbre gestionnaire de mots de passe qui auparavant s’appelait Keepass/L, nom qui sonne un peu barbare et qui fut nommé ainsi pour bien signifier que KeePass est multiplateforme et  fonctionne sous Linux.

Les utilisateurs de Mac OSX étant bien plus nombreux que ceux sous distribution GNU/Linux, c’est donc ce nom final de KeepassX qui sera utilisé très rapidement par tous et jusqu’à aujourd’hui.

interface keepass X
Sobre et terriblement efficace, KeepassX domine le domaine de la gestion de mots de passe aussi sur Mac.

Parmi  les autres meilleurs gestionnaires de mot de passe sous mac, on peut retrouver également Clean My Mac parmi les meilleurs produits, ce logiciel fera un bon ménage efficace et rapide sur votre ordinateur… supprimant au passage les fichiers inutiles qui peuvent parfois renfermer du code malveillant.

Les Keepass-like pour Mac

Avec une version spécialement conçue pour MacOS X à partir de la base de Keepass1 (puis Keepass2 quelques années plus tard), il est assez étonnant nous direz-vous de retrouver plein de forks (dérivés) de KeepassX.

Ce dernier est si populaire que l’on qualifie même les autres logiciels de « Keepass-like ». Pourquoi alors tant d’autres logiciels de gestionnaires de mot de passe sous Mac ?

KeepassX fonctionne sous MacOS X mais pas de manière native. Il faut pour pouvoir l’utiliser sur Mac passer par le framework Mono. Mono est en fait l’équivalent de .NET Framework afin d’apporter un compileur en langage C ainsi que  tout le nécessaire pour la virtualisation et autres systèmes permettant de passer d’une plateforme à une autre.

Mono est utilisé entre autre par les systèmes GNU/Linux mais également Windows, Android et même des plateformes comme la Playstation 3 ou la Xbox 360.

Ce qui est alors reproché à KeepassX, c’est d’être dépendant du framework Mono : si celui-ci bug, alors l’autre aussi. Cela n’est arrivé qu’une fois et uniquement pour les systèmes basés sur Debian/Ubuntu (et d’autres Linux-like) mais le mal était fait : les utilisateurs préfèrent souvent avoir une solution « native » aussi bien que KeePass sous Mac pour gérer leurs mots de passe.

MacPass : le Keepass-like du moment

Avant de vous parler d’un keepass-like « natif », il faut tout de même préciser que pour les utilisateurs sous MacOS X, l’installation de KeepassX avec Mono est totalement transparente, c’est-à-dire que vous n’avez pas à installer ou à paramétrer Mono puisqu’il est inclus dans le package d’installation de KeepassX et que tout se fait automatiquement.

Voici qui rendrait presque inutile le choix d’utiliser un keepass-like quand l’on peut utiliser aussi simplement l’original mais penchons-nous sur ce que promet ce rival.

MacPass est open-source et se décrit ainsi sur la page principale de son projet :

« MacPass est une tentative de portage de KeePass pour une solution native sur MacOS qui repose sur une solide communauté open-source qui mettra tout en œuvre pour arriver à créer le meilleur client KeePass pour MacOS X ».

keepassx simpleet efficace
Aussi simple et agréable à utiliser que KeepassX, le projet MacPass a tenu son pari.

 

La gestion de vos mots de passe sous Mac est donc simple et hyper sécurisée (le chiffrement AES-256 étant le plus fort pour le grand public et même les administrations), il n’y aura alors plus que dans le cas d’un keylogger que quelqu’un de mal intentionné pourra mettre la main sur le mot de passe principal de KeepassX ou de Macpass, révélant au passage absolument tous vos autres mots de passe.

Gérer la sécurité de son Mac

Dès que l’on pense sécurité informatique, on pense « virus informatique » hors sous Mac cela se fait extrêmement rare. Les fichiers malveillants en revanche sont de plus en plus présents et ne sont pas conçus dans le but de détruire ou d’altérer la moindre donnée mais plutôt de vous espionner ou pour afficher des publicités.

Reste les cas à part des ransomwares et du phishing qui eux sont très clairement créés pour vous soutirer de l’argent.

Si Mac a très bonne réputation côté sécurité, il n’en faut pas beaucoup pour rendre tout de même paranoïaques les utilisateurs débutants qui se seraient aventurés à regarder les journaux TV qui possèdent  toujours des histoires extraordinaires de piratages ou de virus informatique.

Le comble du comble serait donc de foncer tête baissée pour télécharger un antivirus comme MacSecurity, MacDefender ou encore MacProtector. Ces derniers sont tout simplement des logiciels malveillants en eux-mêmes !

Un antivirus pour Mac, vraiment ?

Si MacOS X est robuste et qu’il faut bien évidemment toujours le maintenir à jour, il n’est pas à l’abri de logiciels ou fichiers malveillants, même si le risque est très faible. Si vous utilisez KeepassX, il y a fort à parier que la sécurité vous tient à cœur et donc, nous pouvons vous proposer ClamXAV comme solution gratuite.

Cet antivirus pour Mac existe en version d’essai ce qui vous permettra d’effectuer un scan et d’ainsi pouvoir constater si oui ou non votre Mac est infecté par des fichiers malveillants.

Il ne s’agit pas ici d’un nettoyeur de fichiers nuisibles mais bien de fichiers inutiles, ce qui vous permettra donc de gérer votre Mac comme un pro.

parefeu macos

Le pare-feu de MacOS X

Agir en amont et être proactif est de loin la solution que nous préférons. Plutôt que d’agir une fois la contamination effectuée, autant bloquer directement les intrusions au moyen d’un firewall (ou pare-feu), c’est d’ailleurs ce que recommandent les équipes de chez Apple dans leurs guides de sécurisation alors qu’ils ont cru bon de désactiver par défaut cette fonction !

Le pare-feu natif (et déjà installé de base) sur MacOS X fera amplement l’affaire une fois activé en plus d’un bon gestionnaire de mots de passe comme KeePass et d’un nettoyeur comme Clean My Mac. Si vous souhaitez vraiment avoir l’esprit tranquille, un scan antivirus par le logiciel ClamXAV sera alors plus que suffisant.